Centre Hospitalier Alès Cévennes

Un centre des troubles du sommeil au CH ALES-CEVENNES

Afin de répondre à la demande croissante et à l’augmentation d’indications au dépistage du Syndrome d’Apnées du Sommeil, le Dr Mohamed BENBABAALI, anesthésiste-réanimateur, et le Dr Jean François SAMAAN, chef de service de pneumologie, se sont associés pour proposer une offre moderne, complète et pluridisciplinaire de dépistage aux patients souffrant de troubles du sommeil :

Ronflements, somnolence diurne, réveils nocturnes, sueurs nocturnes, céphalées matinales, trouble de la libido, trouble de l’attention et de la mémoire, état dépressif, asthénie…

Les personnes présentant des problèmes de diabète, surpoids, hypertension artérielle, maladies cardiaques, ou accident vasculaire cérébral, sont particulièrement concernées par des troubles du sommeil.

Le Syndrome d’Apnées du Sommeil (SAS) touche un milliard d’individus dans le monde, mais reste très largement sous-diagnostiqué, avec probablement plus de 30 millions de personnes en attente de diagnostic en Europe. 6 à 10 % de la population française est touchée, alors que 8 patients sur 10 ne sont pas détectés.

Le diagnostic et le traitement de l’apnée du sommeil représentent un enjeu majeur en termes de santé publique.

La prise en charge des pathologies associées au Syndrome d’Apnées du Sommeil permet une prise en charge globale. D’une part grâce à l’amélioration de la qualité de vie des patients et d’autre part, avec une meilleure évolution des comorbidités (diabète, HTA, dépression, obésité, maladies cardio-vasculaires, glaucome, retard scolaire …). 

Pour accompagner le développement quantitatif et qualitatif, le CHAC a acquis 2 polysomnographes et 3 polygraphes.

Si vous êtes concernés par les symptômes décrits ci-dessus, vous pouvez prendre rdv au centre des troubles du sommeil 04.66.78.34.53 ou 04.66.78.31.74

Un parcours simple vous est proposé:

  1. Consultation initiale avec un médecin spécialiste du sommeil qui prescrira un examen d’enregistrement du sommeil
  2. –    Une polygraphie (à domicile) : permet d’enregistrer la respiration au cours du sommeil et de diagnostiquer efficacement un syndrome d’apnée du sommeil,
  3. Ou une polysonographie (examen réalisé à l’hôpital) : Examen de référence dans le cadre des explorations du sommeil permettant d’obtenir des enregistrements de l’activité cérébrale et musculaire, en plus des enregistrements de base d’une polygraphie ventilatoire.

L’enregistrement est interprété, analysé et une prise en charge thérapeutique adaptée sera proposée en fonction des résultats lors d’un rendez-vous avec le médecin spécialiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.